Arbres et Anabase

Le poète mauricien  Khal Torabully, compose sous ce titre un recueil de poèmes après un intense séjour en Guadeloupe. Ses poèmes sont des hymnes aux arbres caraïbes, dont ce   lamantin, « arbre dont les pieds/ chassent l’empreinte du soleil/et les murmures de la vie.. ». il rejoint par ses évocations brûlantes le souffle  du romancier Stephen Alexis et ses magnifiques « arbres musiciens »…

« Chêne dans une terre
olivier dans le désert,
banyan dans la poussière,
les noms que tu me donnes
ressemblent à une dévotion
venue de la rencontre
entre toi et la naissance du monde« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.