Félix Monsonis

 Pour Félix Monsonis, l’arbre du milieu du monde est  l’Olivier….

Il nous livre sa pensée, nourrie de errances, passages et senteurs de la Méditerranée
« L’arbre de la paix perpétuelle?
C’est de l’histoire kantienne!
Le rameau a grandi,
Le voici:
Arbre de l’Eternel Conflit.

Il n’est pas besoin de le nommer,
Il est connu de tous:
On l’appelle « La Mère des Conflits ».

C’est la signature d’une paix impossible,
D’une réconciliation toujours reportée,
D’une maladie orpheline
Ignorée par la Médecine.
Ici, c’est l’Allochtone,
Impur parmi les Purs
Et les Durs, les Autochtones…
Et ceux venus jadis des Amériques.

Mais là-bas, qu’en est-il?

Tout comme le moine, religieux
Du troisième ordre de Saint-François
Venu l’été de Lombardie,
Sorti de sa maison
Dans son habit ordinaire,
Pour accueillir les visiteurs,
Et leur indiquer le chemin
De la Pensée Sauvage,
A Pébrac,
L’Arbre de l’Eternel Conflit,
C’est une peinture rupestre,
Ephémère,
C’est du street art
Nuitamment réalisé,
A la craie et au charbon
Sur les enduits aléatoires des maisons,
Et l’écorce des arbres
De Chavaniac

Merci de l’accueillir aux Arts Foreztiers.

Félix Monsonis est un peintre  et dessinateur   (Région parisienne) qui anime des stages de peinture panoramique à Pébrac. En août 2015, il a travaillé avec ses élèves sur le thème de l »L’Arbre du Milieu du Monde », croqué entre ciel et forêt sur les hauteurs de la Desges…
 Quatre panoramiques    réalisés au soleil d’été  (2  MêTRES OU 1 MêTRE 60 de longueur ) vont être exposés aux Arts Foreztiers : ceux de Félix  Monsonis, de Véro Bene, de Nolwenn Monsonis, d’Elisabeth Toupet, de Marie-Claire Wauquier…
Le panoramique auvergnat

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *