Léda Villetard

11020256_772045319569377_4939825966154311045_n

Fille de l’artiste peintre Nantaise Inès Castilla, Léda Villetard est née le 9 juillet 1995, et après être passée par le Lycée Expérimental de St Nazaire, un lycée alternatif autogéré, elle tente de vivre du dessin et de l’illustration en autodidacte.

Ses images sont composées de figures tracées au crayon noir.  Le fond est constitué, « de pages de livres de poches découpées. J’en ai récupéré plusieurs chez un libraire. J’aime utiliser comme fond des morceaux de ces pages parfois jaunies. ». (Blogledavilletard)

Elle nous envoie ce poème qu’elle a composé  :

« Par la cime des arbres, au delà des lignes noires d’un monde, il y a les branchages
noirâtres comme la pointe d’un stylo qui vrille à toute allure l’au-delà du ciel
là-haut, on ne peut voir autre chose qu’un coin de paysage
sinon, l’immensité de l’air ambulante
et rien d’autre
ainsi les arbres tournent sur eux-mêmes jusqu’à se remplir d’éphémère
cette sève brune qui coule le long des jambes de bois des quatre extraterrestres
il suffit de maintenir les pieds encrés au sol
les racines s’épuisant dans la terre
la limite d’un courage, s’évertuant à caresser coûte que coûte
chaque filaments de monde
celui que l’on ne peut voir qu’à travers les paupières des vers de terre
le minuscule du monde
ne peut qu’apparaître seulement après avoir goûté le miel des feuilles des arbres
alors seulement nous verront
il suffit de faire comme tous ces arbres
rester planté au sol, la tête vers le ciel
alors, il y a celui qui dira les palabres :

nous ne sommes fait que d’écorces et de vie
comme les arbres du milieu du monde… »

DSCN0742

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *