Les artistes 2018

Préprogramme 2018 (ce programme continue à se compléter de mai à juillet)

 Résidence d’artistes du 17 au 22 juillet suivi du Festival les 20, 21, 22 et 23 juillet, gratuité des ateliers, des concerts et des conférences.

En 2018, le Festival de Création Contemporaine LES ARTS FOREZTIERS organise sa sixième édition sur Chavaniac-Lafayette, village de naissance du général Lafayette, héros des deux mondes et de trois révolutions, dont la devise est fièrement : « Pourquoi pas ? ».

Lionne Mapou (technique mixte Eddy Saint-Martin)

Pour mémoire, le Festival a produit douze artistes en 2010, vingt-cinq en 2015 et a atteint quarante-deux artistes en 2016 (thèmes « L’arbre du milieu du monde » et « Botaniques célestes »).

En 2018, le Festival réunit une cinquantaine d’artistes, avec une attention particulière à trois actions nouvelles :

– un concours international (arts plastiques et installations) mené avec la Chine

– une ouverture aux artistes qui travaillent les matières premières transformées : tissages matières végétales et bois (Élisabeth TOUPET et Alexandra LESAGE), papier (Moulin Richard de bas), arts du feu et de la céramique (Galerie Terres d’Aligre, Galerie résidence La belle Étoile), forge et métal (Diego RODRIGUEZ, Jean-Eddy RÉMY) mais aussi parcours olfactifs boisés, à l’origine des parfums  (partenariat Chidho le Puy en Velay).

La chamane (Cécile Auréjac)

En 2018, les artistes vont proposer des parcours et des œuvres formant un «Bestiaire enchanté » :

Du côté français, Véro BÉNÉ (peintures), Félix MONSONIS (fresques et mobiles), Frank WATEL (scénographie salamandre), Cécile AUREJAC (céramique et raku), Hélène HIBOU (suspensions), Isabelle LAMBERT (peintures et installations), Alexandra LESAGE (sculptures bois), Martine GUITTON (peinture), Pascal MIALLIER (peinture et violon), Diane CAZELLES (peintures), Suzy TCHANG (peintures), Rosine ASTORGUE (installations), Sylvie DALLET (peintures), Anne-Marie WAUQUIER (peintures). Les artistes seront accompagnées de poètes et récitants : Nicole BARRIÈRE, les Grenouilles Liseuses, Élisabeth DOLET , Philippe TALLIS (peintures) , Katia RENVOISÉ (peintures)….La liste est non close !

Le renouvellement international, très important, s’appuie sur les créations sélectionnées de la Chine (peintures) et d’Haïti (sculptures métal):

– Le Festival des Arts ForeZtiers a lancé, grâce à Ziqi PENG, un concours Art & nature en Chine (auprès des Instituts des Beaux-Arts de Pékin, de Shanghai et de Canton) sur le thème du Bestiaire enchanté. Le concours va sélectionner une dizaine de créations spécifiques sur le thème, qui seront acheminées en France pour le Festival.

Par ailleurs, les artistes plasticiennes chinoises, QIN Nin, Weixuan LI et Wei LIU, vont créer sur le site du Festival des œuvres forestières.

Triplé chameau ( QUIN nin)

– – Le Festival accueille cette année pour la première fois le forgeron haïtien Jean-Eddy RÉMY, présenté par l’association Zetwal (art & artisanat solidaires). Sept œuvres en métal sculpté (feuille de tôle transformée d’un baril) sont créées par Jean-Eddy RÉMY autour du conte vaudou « Tezen nan dlo».  Les amours d’une humaine et d’ un homme-sirène seront mises en scène par Jean Eddy RÉMY et Mathias CAZIN (Zetwal) près de la source fontaine du village. L’expérience du Village Artistique de Noailles (quatre-cents artistes et artisans boss-métal), perpétue la technique du forgeron Georges Liautaud, notamment grâce à l’Association des Artistes et Artisans de la Croix-des-Bouquets fondée par Jean-Eddy Rémy.

Le Nid-Olga Kataeva

– À l’international, le Festival présente également les peintures russes d’Olga KATAEVA et Natacha de BRADKE (gravure) et des perfomers liés à la diaspora africaine : Myriam MIHINDOU (sous réserve, arts plastiques et performances, Gabon), Eddy SAINT-MARTIN (Haïti). Un dialogue est en cours sur les expressions forestières de la Guyane française.

Le thème du Bestiaire enchanté va être dynamisé par des récits, des mises en scène et des expressions dansées.

Véro Béné (Lézards, 2017)

Outre le thème des sirènes (diversement interprété   d’Haïti à la Russie), le Festival va accueillir l’animation de la salamandre (Franck WATEL et EDDY SAINT MARTIN), la présentation des animaux totems (Cécile AUREJAC, Sylvie DALLET, Diego RODRIGUEZ), le dialogue des vingt-neuf animaux d’après Maurice GENEVOIX, interprétés en figures céramiques par la galerie d’art Terre d’Aligre (conception Myriam BÜRGI, 15 artistes céramistes envoient leurs oeuvres consacrées au 29 animaux), les métamorphoses  et figures mystérieuses animales, dont la Bête du Gévaudan (Véro BENE, Félix MONSONIS, Diane CAZELLES, Katia RENVOiSÉ).

Louve (Cécile Auréjac)
Moustiques (Albert David, photographie)

Pour la création audiovisuelle : photographies et vidéos dédiées à la forêt (Bernard BOISSON, Danielle BOISSELIER, Pascal MASSON, Albert DAVID) et Vidéoformes (liste en cours). Les musiciens pressentis  (Jorge CAMPOS,  Équateur, sous réserve et Albert DAVID) composent  des créations électroacoustiques.

Les oeuvres seront présentées au public  et commentées par une conférencière du Parcours d’Art & d’Histoire du Pays de Lafayette, partenaire du Festival, le samedi 21 juillet.

Des conférences, ateliers de peinture et d’expression collective sont organisés depuis la création du Festival. Ces rendez-vous avec le public sont très appréciés, tels  :

  • Conférence animée en odorama  « Parfums boisés » le 20 juillet à 17 heures( salle des Fêtes) sur les senteurs d’Auvergne, Haïti, Chine et Russie…
  • Tableau collectif dimanche 22 juillet en après-midi  (Ferme ST Éloi, tableau crée avec le public)
  • Parcours Sirènes et salamandres avec l’association Zetwal, Jean-Eddy Rémy, Mathias Cazin, Eddy Saint Martin, Franck Watel,  en matinée et en après-midi
  • Ateliers peinture tuiles romaines (« Dragons et lézards ») en matinée à la Ferme ST  Eloi et le chemin des pommiers.
  • Des contes et des poèmes (partenariats Nicole BARRIÈRE, Les Grenouilles liseuses) sur l’allée des Pommiers et le square Lafayette.
Garder des moutons en Himalaya (Weixuan LI)
Loup (Isabelle Lambert)

Enfin, l’association Mémoire « Adrienne & Eugénie » du village de Chavaniac-Lafayette organise   une exposition de photographies anciennes (animaux et travaux des champs) qui accompagne les œuvres proposées par le Festival.

Depuis sept années, le Festival, participatif et forestier, gagne en puissance expressive et en notoriété. Le thème de « Bestiaire enchanté » nous ouvre de nouvelles perspectives de dialogue avec les artistes, les institutions, les associations et le public.

Panda-Palmier (Romain Laze)
Renard-Érable (Kassandra Oger)

Les affiches originales seront réalisées par les étudiants Multimédia  et Métiers de l’Internet de l’université de Marne la Vallée  (MMI, Champs sur Marne),

qui vont aussi exposer des œuvres « cartes à jouer » sur les métamorphoses «Animal/Végétal».

Les partenariats avec les entreprises, galeries et associations artistiques et culturelles sont Brivabio, Chidho,  Crédit Mutuel Haute -Loire, Institut Charles Cros, Terres d’Aligre, La Belle étoile, Zetwal, Ziqi PENG, Café lecture Grenouille, Vivadesign.

Une réflexion au sujet de « Les artistes 2018 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.