Réflexions sur une belle aventure : les Arts ForeZtiers 2018

Le Festival des Arts Foreztiers vient de clôre sa sixième aventure : une expérience artistique qui entraine dans sa ronde des créateurs artistiques différents qui logent leurs expérimentations dans les garages, la salle des Fêtes, la salle des Ainés  (transformée en Cabinet de Parfumeur) et les différents espaces ouverts et fermés de la Ferme Saint Eloi, cœur du Festival.
De jeudi soir à lundi, les expositions, animations et conférences se sont déroulées de façon fluide, régulièrement relayées par la page Facebook des Arts Foreztiers. Nous revenons au site, que nos amis internationaux consultent de pair avec ceux des territoires. Nous allons maintenant vous raconter ces journées de travail, de création, de rencontres et de rires, à notre idée, c’est à dire de façon plurielle. Durant les quelques semaines à venir, des  récits et les photographies de l’événement seront partagés, donnant de notre œuvre collective, le chatoiement de sensations que nous avons ressenties.

Lectures de campagne, de bureau ou de plage, l’été sera foreztier.  Ce petit lézard qui explore une sculpture de chauve-souris, perché sur un billon de pin, s’est faufilé le dernier jour dans la salle des Fêtes, pour nous signifier que, comme chaque année, la fête était finie. Bizarre ce lézard qui revient symboliquement ponctuer de sa présence chaque année…

A bientôt de ces écritures sensibles et réfléchies ! La pluie a largement épargné le festival atypique, conçu par les artistes et les chercheurs, signalé par le magazine Artension  (numéro de juillet) parmi les 19 plus étonnants festivals de plein air de l’été 2018. Un avis qui nous a galvanisés, donnant à chacun l’occasion de donner le meilleur de ses créations, en harmonie avec les œuvres voisines. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.