Archives du mot-clé il y a eu une belle bousculade de surprise.

Plantes et bestiaires en fête

Ce que les fleurs voient… (@Sylvie Dallet)

Difficile de résumer cette intersection mystérieuse qui a conjugué à la fois la mise en scène d’un premier Bestiaire, en avant première des oeuvres des Arts Foreztiers 2018 et l’imaginaire des plantes et de leurs expressions poétiques, les fleurs.

Deux rendez-vous conjugués : la Fête des Plantes à Chavaniac Lafayette,  les deux et trois juin, avec ouverture exceptionnelle de l’écurie (dite grange Bonaventure, cf. https://www.helloasso.com/associations/les-arts-foreztiers) et le séminaire Imaginaire des fleurs ou se sont retrouvés le 6 juin,  quelques partenaires foreztiers : Ziqi Peng  (responsable du concours Chine), Weixuan Li (peintre), les parfumeurs Eva Chicoutel et Morgan Dhorme (Chidho) avec Céline Mounier et Sylvie Dallet,  régulièrement aux manoeuvres sur le facebook dédié aux Arts ForeZtiers.

La visite de l’écurie Bonaventure rassemblait les oeuvres de sept peintres et des sculpteurs,   soit 1/8 des artistes qui seront présents cet été.


Ermeline Dodici exposait dans la salle « mémoire du village » (Adrienne et Eugénie) des aquarelles de fleurs et des paysages (huiles) de la région, accrochées sur les brandes de bruyère, face aux photographies anciennes.

Véro Béné  avait apporté  deux grandes oeuvres sur kraft, carton et toile (Le cerf feuillu et les chevaux de la nuit, bien présentés sur Facebook), Sylvie Dallet  avait disposé quelques peintures  récentes (sur papier laurier Lamali et sur papier Moulin Richard de bas) , Suzy Tchang exposait son somptueux Coeur de fleurs, une oeuvre  sur papier marouflé des Arts ForeZtiers 2013, naguère présentée dans l’église  et Eddy Saint-Martin  accrochait deux oeuvres mixtes(collage, peinture et tissu). Eddy avait, par ailleurs,  réalisé à partir d’un drap de lin des années précédentes, un immense assemblage de tissus et de formes peintes de trois mètres de hauteur,  qui annonçait la manifestation à venir.   Les bénévoles ont hissé cette oeuvre sur la façade Bonaventure, en la Ferme St Eloi, épicentre du festival.

Pour la sculpture, les racines d’Alexandra Lesage (dont une racine de rosier, étrange totem …) le lézard du forgeron haïtien Jean Éddy Rémy et quatre oeuvres du sculpteur métal, Diego Martinez : deux hérons, un papillon, un aigle et une extraordinaire chauve-souris que Diego Martinez a fixé pour la photographie à une poutre de l’écurie, devant les râteliers à foin.