un être debout par des forces confuses…

« L’homme comme l’arbre est un être où des forces confuses viennent se tenir debout. »
Gaston Bachelard

 

Une réflexion au sujet de « un être debout par des forces confuses… »

  1. Cet arbre, qui nous est transmis par la photographe Laurence Honnorat, a réussi a vivre dans un désert et, encore plus rare, à le surplomber pour mieux s’y mirer. Le désert rose est devenu l’écrin de l’arbre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.