新闻 86x369cm 棉布 蜂蜡 2016

Xiaohai WU, peintures de cire d’abeilles sur toile en coton

 L’artiste chinois  Xiaohai WU travaille à la cire d’abeille sur de grands tissus  traditionnels de l’ethnie Miao,  dont il est issu. L’ethnie Miao concerne quelque 9 millions de personnes, qui vivent en Chine du sud, dans une région montagneuse et boisée.

L’artiste est né en 1972 dans la province du Hunan en Chine. En 1993, il accède à l’Académie Centrale des beaux-arts de Chine au département peinture pour être diplômé en 1997. La même année, il poursuit un master dans la même université avec comme professeur SUN Jingbo. Après avoir réussi son master en 2003, il devient alors professeur à l’Académie Centrale des beaux-arts de Chine.
Cet artiste sera représenté par la Galerie Double S, partenaire du Festival depuis 2015,  qui apporte les œuvres aux Arts Foreztiers 2016.强征 153x126cm 棉布 蜂蜡 2016 山顶 165x132cm 棉布 蜂蜡 2016 尾巴 8148x102cm 棉布 蜂蜡 2016 村委会的凌晨 147x102cm 棉布 蜂蜡 2016

Le Concert Botanique de Jean Thoby

Le Concert des plantes de Jean THOBY, « musiniériste « aura lieu le vendredi 8 juillet à 15h. C’est une expérience unique après laquelle vous supprimerez définitivement le qualificatif “végétatif” de votre langage.

Les plantes émettent un langage musical qui nous est désormais accessible. Une technique récente consiste à capter l’électricité de surface des végétaux (la différence de polarité entre les racines et les feuilles ou fleurs). Ces variations sont transcodées en sons via des appareils spécifiques. La musique obtenue est étonnamment, harmonique et symphonique et varie en fonction de l’environnement proche.

La musique des plantes est  surprenante de beauté et d’équilibre et si, aujourd’hui elle reste mystérieuse encore, c’est  l’occasion pour chacun de nous, d’éprouver et de percevoir le mouvement mélodique exprimée par la vie sensible du monde végétal.PLantes_25 PLantes_28

Félix Monsonis et ses youplalas célestes

La résidence du corps,
C’est l’âme.Youplala il fait beau, hein?

Ô, Saints anargyres!
Saint Côme, Saint Pantaléon,
Et Saint Damien,
Vrai, ça ne coûte rien?

Si ça ne va pas mieux,
Ca ne va pas pire…

Soignez les corps,
Soignez les âmes!
Et si j’ai tort,
Je suis un âne!

Guérisseur de la peste,
Saint Charalampe,
Sur son char se campe.
Du Youplala céleste,
Tiré par douze hypocampes,
le voilà qui décampe,

Et s’envole prestement
Au firmament!

http://lepanoramiqueauvergnat.blogspot.fr/2016/06/les-youplalas-celestes.html

Le programme du festival

flyerAF-2016webLes artistes préparent la manifestation durant la semaine qui précède le Festival et seront présents  sur le parcours, pour dialoguer avec le public.

210 enfants de la Communauté de Communes de Paulhaguet se joignent aux artistes pour illustrer les thèmes de l’année. Avec les animateurs, ils conçoivent depuis janvier des arbres de papier et des jardins de rêves qui seront exposés sur le parcours.

Le groupe «Mémoire du village» de Chavaniac participe du festival sur le thème L’Arbre des Mémoires. Ce groupe s’est donné pour nom Adrienne & Eugénie, en mémoire de l’épouse de Lafayette, Adrienne de Noailles et de la dernière béate de Chavaniac, Eugénie Durif. L’exposition va présenter, Salle des Aînés, des images anciennes des paysages et des personnes entre Jax, Saint-Georges d’Aurac et Chavaniac, en continuité avec les œuvres de créations contemporaines.

Animations et spectacles
Tous les jours
Les poètes (Élisabeth Launay-Dolet, Nicole Barrière, …) vont participer de ces rencontres par des lectures à 14 h en contrepoint des conférences (Franck Watel, Jean Marc Ghitti) à 11 h.
Peinture-performance de Philippe Tallis, La Forêt nue.
Films sur la forêt (annexe Lafayette).

Vendredi 8 juillet
Les enfants seront à l’honneur et des ateliers seront organisés avec les artistes : ateliers pâte à papier, peintures sur tuiles et rencontres avec les arbres…
le Chant des plantes : venez entendre la sève monter dans les plantes du pépiniériste Jean Thoby à 15 h
Performances sonores et gestuelles à la tombée du jour, par Célio Paillard, Frédéric Mathevet, Ivan Magrin-Chagnolleau.

Samedi 9 juillet
Une conférencière du Pays d’art et d’histoire commentera les œuvres en dialogue avec les artistes sur le parcours à partir de 14 h.
Performances sonores et gestuelles à la tombée du jour, par Célio Paillard, Frédéric Mathevet, Ivan Magrin-Chagnolleau, Chants : Verdée.

Dimanche 10 juillet
Un tableau collectif  inspiré des Botaniques célestes, sera réalisé sur la placette devant l’église dans l’après-midi, réunissant les artistes confirmés avec les amateurs.
Récits de L’Arbre qui cache la forêt avec le conteur THian à 14 h 30.
Performance dansée Les œufs de la Forêt avec la Compagnie Chantal Colombet, à 16 h, au Conservatoire botanique.

Le plan du Festival

planweb2Le parcours des œuvres se déroule de la cour du Château  (et square de la Liberté) au Conservatoire botanique du Massif Central ; les espaces couverts sont les Garages Prévent, le Conservatoire botanique, l’annexe Lafayette. (Conservatoire), la salle des Fêtes, la salle des Aînés.

58 Célébration parc

Les enfants et les seniors participent des Arts Foreztiers

 

Vendredi 10 juin, un premier article de l’hebdomadaire auvergnat la Ruche Brivadoise va évoquer les Festival des Arts Foreztiers,  dans sa dimension d’Arbre des Mémoires, piloté par le groupe Adrienne & Eugénie (cf rubrique « Artistes sur le site), accompagné de Jean-François Comte, du Pays de Lafayette. Adrienne & Eugénie a sélectionné quarante photographies paysages et de personnes,   à la mémoire de Chavaniac, Jax   et Saint Georges d’Aurac, et qui seront présentées dans la salle des Ainés de Chavaniac. Le jeune artiste lyonnais Robin Comte va associé ses dessins à cette exposition, dans cette continuité de la créativité et de la mémoire qui caractérise le Festival des Arts ForeZtiers. .

chavaniac132
Par ailleurs,  Faty Kounouvo, directrice de l’accueil Loisirs et activités périscolaires  de la Communauté de Communes de Paulhaguet (19 communes)   nous adresse cette information relative aux enfants qui préparent avec les animateurs, le Festival des Arts Foreztiers, aux côtés des artistes et des seniors créatifs.

Les animateurs du Temps d’Activité Péri-éducatif (TAP)  ont imaginé durant ce dernier cycle de l’année scolaire 2015/2016, une activité autour de la thématique de l’arbre et plus exactement l’ »Arbre du milieu du monde« . Chaque enfant inscrit aux TAP formera les feuilles de l’arbre à partir de leur empreinte de mains sur laquelle seront inscrits soigneusement leur prénom et âge. Toutes ces mains enfilées en guirlande couvriront l’Arbre du centre de loisirs et sera présenté à Chavaniac lafayette lors des Arts ForeZtiers.

En effet, « quelque soit la couleur et l’âge de tes mains, c’est le même sang qui coule à l’intérieur de tes veines comme l’arbre, quelque que soit le type de feuilles c’est la même sève qui le nourrit. »

Afin d’étoffer notre arbre, les parents, et autres membres de la famille peuvent, s’ils le souhaitent, participer à cette opération.  Il suffit de faire l’empreinte de leurs deux mains avec leurs prénom et âge et les remettre à l’animateur du site.  Plusieurs familles se sont passionnées pour ce témoignage des « feuilles mains »  et les mains d’adultes accompagnent les mains des enfants et  la participation émouvante d’une petite main de nourrisson. L’initiative des «  empreintes de mains » concerne plus de 210 enfants qui suivent les TAP sur les villages suivants :

  • Paulhaguet
  • Saint Georges d’Aurac,
  • Salzuit,
  • Saint Privat du Dragon
  • Cerzat,
  • Couteuges,
  • Chassagnes,
  • Chavaniac Lafayette
  • Mazerat Aurouze.

Les animateurs du service Péri-scolaire participent également au Festival en créant une décoration d’une partie de la grande route qui mène à Chavaniac . Cette décoration qui a pour but de valoriser le caractère international du festival, consiste à exposer les drapeaux des pays dont sont originaires les artistes qui ont participé ou vont participer du Festival des Arts foreztiers, cet été. Des drapeaux géants et minuscules ( sous forme de guirlande de fanions) représenteront  huit pays : la France, l’Italie, la Belgique, La Chine, le Maroc, l’Algérie, Haïti et l’Australie. Ils décoreront l’entrée de Chavaniac celle qui mène au château.

Avec l’aide des animateurs,  soixante enfants  (Saint-Geroges d’Aurac, Salzuit et Paulhaguet) vont aller à la découverte de chacun des drapeaux en peignant les fanions.  Ils sont également partis à la recherche de la végétation des pays qu’ils découvrent :  afin de voyager dans l’environnement naturel de chaque pays, les enfants seront initiés aux variétés d’arbres de chaque pays.

 À suivre…

 

 

Les Arts foreztiers en langue berbère

Les-arts-forestiersDeux approximations (art de la verdure ou art forestier en dialecte kabyle des Babors) transcrites en tifinagh, le plus ancien alphabet berbère. Ces écritures nous ont été envoyées d’Algérie (Université de Sétif) pour honorer l’initiative des Arts ForeZtiers.

L'arbre du sommet du monde 1-2
Un des cèdres au sommet du Babor

Les Babors sont une région humide et boisée, située dans la partie orientale de l’Atlas algérien, dans la Petite Kabylie (Kabylie des Babors) à 70 kilomètres au nord de la ville de Sétif. Les Babors est le nom donné à deux massifs jumeaux : le Djebel Babor (2 004 mètres d’altitude) et le Tababort (1 969 mètres d’altitude).

Un parc national  de 1 700 hectares a été créé sur le Babor proprement dit. Il offre un biotope abritant de nombreuses espèces endémiques, car après la séparation Afrique-Europe, les espèces européennes se sont réfugiées dans les hauteurs des massifs maghrébins et ont évolué différemment. Les deux endémiques les plus célèbres du Babor sont le sapin de Numidie,  et, pour la faune, la Sittelle kabyle. Le parc abrite également des cèdres et des singes magot.