Les arbres (photos singulières, émouvantes, sensibles)

Dans le parc de séquoias géants Muir Woods (© Ivan Magrin-Chagnolleau)
Dans le parc de séquoias géants Muir Woods à côté de San Francisco (© 2013 Ivan Magrin-Chagnolleau)
IMG_4630 bouleaux
Sur les chemins d’Aurouze (©Sylvie Dallet)
Esthonie
Pilier sculpté en Estonie (©Sylvie.Dallet)
En Algérie, après la déforestation, on plante des arbres étranges, faits de canettes de bière ou de branches mortes colorées (@Madjid)
En Algérie, après la déforestation, on plante des arbres étranges, faits de canettes de bière ou de branches mortes colorées (@Madjiddjenane)
Photo prise dans le bois de Vincennes
Photo prise dans le bois de Vincennes (© 2015 Ivan Magrin-Chagnolleau)

 

Photo prise à Chavaniac-Lafayette (©2015 Ivan Magrin-Chagnolleau)
Photo prise à Chavaniac-Lafayette (©2015 Ivan Magrin-Chagnolleau)
Josemite(USA)
Un séquoia (parc de Yosemite-Photo Laurence Honnorat)
 Sylvie et l'arbre aux coeurs (photo Anne Monsonis, août 2015)
Sylvie et l’arbre aux coeurs (photo Anne Monsonis, août 2015)
Robinierenfleurs
le robinier de ma cour en fleurs, son parfum emplissait l’air
Un saule du Bois de Vincennes, à la belle présence (photo Ig'Or Galan)
Un saule du Bois de Vincennes, à la belle présence (photo Ig’Or Galan)
erable du jardin anglais (photo Douglas Attwood)
L’érable de mon jardin (photo Douglas Attwood, Southampton)

Cette rubrique met en évidence la beauté des arbres à travers les photographies qui leur sont consacrées. Cette page accueille  du monde entier les photographies personnelles qui nous sont envoyées : arbres familiers, majestueux, sensibles, isolés, singuliers, spirituels, étranges, amicaux…

Les photographies doivent être originales et elles nous sont envoyées par leurs auteurs : elles viennent  de Frances Attwood, Vero Bene, Sylvie Dallet, Albert David, Laurence Honnorat, Elisabeth Launay-Dolet, Yannick Lebtahi, Weixuan Li, Ivan Magrin-Chagnolleau, Michel Monier, Eddy Saint-Martin, Félix Monsonis, Gilbert Schoon,  et bientôt de vous….

 

l'Arbre Cercle/Cézallier (photo Vero béné)
l’Arbre Cercle/Cézallier (photo Vero béné)
 Sensualité (photographie Yannick Lebtahi)
Sensualité (photographie Yannick Lebtahi)

 

 

Coupe de bois (Photo-Michel Monier, Auvergne)
Coupe de bois (Photo-Michel Monier, Auvergne)
Cyprès Chanteuges (photo S. Dallet)
Le cyprès de Chanteuges (photo Sylvie Dallet)

 

Pas de promesse des fleurs : le cerisier sans fruits (photo Gilbert Schoon)
Pas de promesse des fleurs : le cerisier sans fruits (photo Gilbert Schoon)

 

 

 

 

 

forêt de ST Avold (1936)
Le « chêne des sorcières » de Saint-Avold (photo Album Eaux & Forêts, droits réservés)
La porte des arbres, Taiwan, juillet 2010 (photo Weixuan Li)
La porte des arbres, Taiwan, juillet 2010 (photo Weixuan Li)
Drapeaux de prières et arbres sacrés (Gansu, juillet 2010-Chine, photo Weixuan Li)
Drapeaux de prières et arbres sacrés (Gansu, juillet 2010-Chine, photo Weixuan Li)
Arches(USA)
Désert États-Unis (photo Laurence Honnorat)
L'Ente d'Oxford (photo S.Dallet)
L’arbre fée d’Oxfort

 

 Le baobab qui nous attend (photo Eddy Saint-Martin, 2014, Sénégal)
Le baobab qui nous attend (photo Eddy Saint-Martin, 2014, Sénégal)
SAMSUNG CAMERA PICTURES
L’Arbre qui salue les passants (Sénégal, photo Eddy Saint-Martin)

 

Montreuil, un matin dhiver
Montreuil sous bois, un matin d’hiver (photo Gilbert Schoon, Région parisienne)
Pommier chamane (photo Sylvie Dallet)
Pommier chamane (photo Sylvie Dallet, Normandie)

 

Frènes amoureux/vallée de la Desges (photo Véro béné)
Frènes amoureux/vallée de la Desges (photo Véro béné)
Cet arbre a été planté par Victor Hugo en son jardin pour symboliser l'espoir en les États-Unis d'Europe. Curieusement, il est plein de neouds et de cavités, mais il résiste.
L’arbre des États-Unis d’Europe, planté par Victor Hugo à Guernesey (Photo Sylvie Dallet)

Coupe de bois (Photo-Michel Monier, Auvergne)

L'arbre du saut du saumon (Romsey)
L’arbre du saut du saumon (Romsey, photo France Attwood, Angleterre)
 À Rio de Janeiro (Brésil, Photo Laurence Honnorat)
À Rio de Janeiro, l’arbre à la plage (Brésil, Photo Laurence Honnorat)

 

L'arbre du sentier/Forêt de Fontainebleau (photo Sylvie Dallet)
L’arbre du sentier/Forêt de Fontainebleau (photo Sylvie Dallet)

 

 

 Le cerisier d'Auteuil (Elisabeth Launay-Dolet)
Le cerisier d’Auteuil (Elisabeth Launay-Dolet)

 

 

 

 L'arbre de la Crête (photo Monsonis)
Un Tamaris crétois en bord d’eau (photo Monsonis)
L'arbre corse (photo Albert David)
L’arbre corse, chaleur (photographie Albert David)

7 réflexions au sujet de « Les arbres (photos singulières, émouvantes, sensibles) »

  1. Pourquoi l’arbre nous touche-t-il?

    Parce que son bois inventa le feu
    Le papier et le carton.
    Parce que son tronc inventa le cylindre.
    Sa feuille l’ombre et la lumière,
    Sa ramure la cabane et la balançoire,
    Et l’escalade vers le ciel.

    Parce qu’Il nous apprend
    La présence et l’absence,
    La patience et le silence.

    1. Seul,
      Droit,
      Il domine et nous adresse une leçon de prestige
      Il capte notre regard pour nous ouvrir à l’infini…
      Et, je me demande,
      Qui suis-je ?

  2. ROBERT DESNOS

    IL ÉTAIT UNE FEUILLE

    Il était une feuille avec ses lignes
    Ligne de vie
    Ligne de chance
    Ligne de coeur
    Il était une branche au bout de la feuille
    Ligne fourchue signe de vie
    Signe de chance
    Signe de coeur
    Il était un arbre au bout de la branche
    Un arbre digne de vie
    Digne de chance
    Digne de coeur
    Coeur gravé, percé, transpercé,
    Un arbre que nul jamais ne vit.
    Il était des racines au bout de l’arbre
    Racines vignes de vie.
    Vignes de chance
    Vignes de coeur
    Au bout des racines il était la terre
    La terre tout court
    La terre toute ronde
    La terre toute seule au travers du ciel
    La terre.

  3. Pour quelques brèves journées

    Chaque année l’arbre revêt,
    Son habit de feuilles d’or.
    Puis il se dévêt, et s’endort
    Square des Champs Elysées.

    Quand il dort,
    Rêve-t-il,
    Qu’il lutine
    Albertine?

  4. Bonjour,

    Voici 2 photos :
    – un témoin rescapé du Canal du Midi : https://lut.im/cKtJ0tnB/2VWYahun
    – vers Dakar : https://lut.im/1Lv47IkQ/seBYAXt5

    A bientôt,
    J.

    Je sais toujours où le trouver
    C’est normal il ne bouge jamais
    Et quand le bonheur se fait rare
    César me raconte son histoire

    Il me dit de sa voix grave d’arbre âgé
    Même si je n’ai pas beaucoup voyagé
    La pays est venu à moi
    Ce n’est pas de la langue de bois

    Au temps de ma splendeur
    Des hommes sans foi ni coeur
    Sont venus m’arracher
    à la forêt

    Ils m’on mis sur une place
    Où pisse le chiens qui passent
    Où les pigeons
    Sur moi se soulageait

    Ils regardaient à peine
    En allant noyer leurs peine
    Dans le seul abreuvoir
    Du quartier

    J’entaidais leurs cris de haine
    De villageois qui plaignent
    Du bordel
    Que font les étranger

    Je sais toujours où le trouver
    C’est normal il ne bouge jamais

    Et quand le bonheur se fait rare
    César me raconte son histoire

    Sous le béton mes racines
    Dans les courbes assassines
    Comme une menace
    Grandissaient

    S’épanouissant de colère
    Privées de l’eau et de l’air
    Que tout arbre
    Est en droit d’exiger

    Elles fendirent le pavé
    Sans se laisser entraver
    Par les cris des passants
    Assiégés

    On fit venir une benne
    On jeta mon corps d’ébène
    Dans la fosse
    où tu m’a retrouvé

    je sais …..

    Il me dit
    De sa voix grave d’arbre âgé
    Même si je n’ai pas beaucoup
    Voyagé

    Un ami est venu à moi
    Ça n’est pas de langue de bois

    (César / Alexis HK / https://www.youtube.com/watch?v=lHRJglcZJgE)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *