Tous les articles par admin

Sur la parcours d’œuvres, la rencontre des artistes et du public

Samedi à 14 heures, la conférencière du Pays d’Art et d’Histoire,  Maryline Avont, a entrainé un public attentif vers les artistes qui ont commenté leur oeuvres…

Un échantillon des dialogues qui se sont continué jusqu’à tard dans l’après-midi…

IMG_3976
Autour de Franck Watel
IMAG0121
L ‘artiste chinoise Weixuan Li présente son tableau « La mère et l’enfant » dans la Cour de la Ferme Saint Eloi
_MG_5844
Albert David et a frise photographique
_MG_5829
Viviane Vagh et son hommage au cercle aborigène australien
_MG_5903
Le sourire de Robin Comte devant ses oeuvres
_MG_5884
Frédéric Mathevet entre ses oeuvres papier, le tableau tissé/brodé d’Elisabeth Toupet et la peinture de Sylvie Dallet
_MG_6165
Entre la sculpture d’Alexandra Lesage et les peintures de Sylvie Dallet
_MG_5826
Rosine Astorgue et ses sculptures dorées
IMAG0117
le public Ferme Saint Eloi
_MG_5894
Sylvie Dallet devant les oeuvres d’Elisabeth Toupet, Ermeline Dodici et Anne-Marie Wauquier
IMG_3982
Felix Monsonis et ses Youplalas célestes

IMAG0147
Hugues Séguda et la chaise qui enserre l’arbre du Monde

L’atelier des enfants : les tuiles peintes et les mains de la liberté

mains4mains3

 

Les enfants de la Communauté de Communes de Paulhaguet ont découpé, peint   et assemblé  depuis janvier 2016, avec les animateurs du Centre de Loisirs, les mains de la  Liberté qui ont été placées n accueil  des passants,  devant le square Lafayette.
Vendredi 7 juillet, un groupe d’enfants a participé d’un atelier animé par Martine Guitton, peignant sur des tuiles romaines mises à disposition des « visages ou des arbres de la Liberté« . Ces figures peintes ont été disposées en pourtour du square Lafayette et y sont resté durant toute la manifestation des Arts Foreztiers. Un autre atelier  de pâte à papier (fourni par le Moulin Richard de bas) a été animé par  Eddy Saint-Martin et Weixuan Li.

IMG_3907 IMG_3909

La forêt nue : création -performance de Philippe Tallis

IMG_3950 Le plasticien Philippe Tallis a mis en scène , par trois fois chaque jour à 18 heures, une  performance de peinture, la Forêt nue, dans les anciens  préaux du Prévent, en lisière de forêt.  Trois modèles féminins sont chaque soir venus poser, dissimulées sous une toile  qui, au fil de la perfomance, dévoilait les formes du vivant. Les préaux du Prévent portent encore la trace des fresques peintes à l’encre par les artistes chinois venus aux Arts ForeZtiers en 2013, lors du thème « Orient Occident, des passerelles arc en ciel« .

_MG_5927 (2)

Samedi 9 juillet, projection de films sur la forêt à l’annexe Lafayette.

Samedi 9 juillet à 15h30 et 18h seront projetés une série de documentaires :

« Forêt Mouvante », d’Emmanuel Coquelou et Yanette Shalter (27′)
L’huile de palme est responsable d’une déforestation massive en Indonésie. Des écosystèmes entiers sont menacés, ainsi que de nombreuses communautés indigènes. Sur place des ONG locales nous ont montré plusieurs facettes de la réalité. Elles nous ont permis de découvrir l’ampleur des dégâts déjà causés, mais aussi de prendre conscience que des solutions existent et que d’une manière ou d’une autre, quelle que soit l’échelle de celles-ci, elles font une différence.

« Songe d’une forêt », de Nicolas Goudeau-Monvois (25′)
La forêt est un univers à part. Mystérieux, sauvage. Entremêlé de mondes d’apparence éloignés, une alchimie s’opère entre le grand et le petit. C’est un mécanisme dont les innombrables rouages sont savamment orchestrés. De la canopée au sous sol, cette folle aventure à travers le cosmos est une invitation à redécouvrir la forêt comme vous ne l’avez jamais ressentie.

« Hêtre et Avoir », de Paul-Aurélien Combre et Samuel Rufier (15′)
Dans les parcs naturels régionaux du Morvan et de Millevaches-en-Limousin, on s’inquiète de l’avenir des forêts alors que le bois revient sur le devant de la scène. Sur le terrain, la situation est complexe : comment allier rentabilité économique de la filière bois et maintien de la multifonctionnalité de la forêt ? Comment maintenir la diversité des paysages ou éviter la pénurie qui menace ?

« Eucalyptus » de Viviane Vagh (10′) Vidéo poétique réalisée en Australie à partir d’une forêt d’eucalyptus en Australie. Musique du compositeur américain Jonathan Levine.

« La dispersion » (15′) de WU Xiaohai . Ce film exprime la relation entre la peinture de WU Xiaohai  à la tradition artistique Miao, ethnie des montagnes de Chine, dont est issu le peintre.

Xiaohai WU, peintures de cire d’abeilles sur toile en coton

 L’artiste chinois  Xiaohai WU travaille à la cire d’abeille sur de grands tissus  traditionnels de l’ethnie Miao,  dont il est issu. L’ethnie Miao concerne quelque 9 millions de personnes, qui vivent en Chine du sud, dans une région montagneuse et boisée.

L’artiste est né en 1972 dans la province du Hunan en Chine. En 1993, il accède à l’Académie Centrale des beaux-arts de Chine au département peinture pour être diplômé en 1997. La même année, il poursuit un master dans la même université avec comme professeur SUN Jingbo. Après avoir réussi son master en 2003, il devient alors professeur à l’Académie Centrale des beaux-arts de Chine.
Cet artiste sera représenté par la Galerie Double S, partenaire du Festival depuis 2015,  qui apporte les œuvres aux Arts Foreztiers 2016.强征 153x126cm 棉布 蜂蜡 2016 山顶 165x132cm 棉布 蜂蜡 2016 尾巴 8148x102cm 棉布 蜂蜡 2016 村委会的凌晨 147x102cm 棉布 蜂蜡 2016

Le Concert Botanique de Jean Thoby

Le Concert des plantes de Jean THOBY, « musiniériste « aura lieu le vendredi 8 juillet à 15h. C’est une expérience unique après laquelle vous supprimerez définitivement le qualificatif “végétatif” de votre langage.

Les plantes émettent un langage musical qui nous est désormais accessible. Une technique récente consiste à capter l’électricité de surface des végétaux (la différence de polarité entre les racines et les feuilles ou fleurs). Ces variations sont transcodées en sons via des appareils spécifiques. La musique obtenue est étonnamment, harmonique et symphonique et varie en fonction de l’environnement proche.

La musique des plantes est  surprenante de beauté et d’équilibre et si, aujourd’hui elle reste mystérieuse encore, c’est  l’occasion pour chacun de nous, d’éprouver et de percevoir le mouvement mélodique exprimée par la vie sensible du monde végétal.PLantes_25 PLantes_28

Félix Monsonis et ses youplalas célestes

La résidence du corps,
C’est l’âme.Youplala il fait beau, hein?

Ô, Saints anargyres!
Saint Côme, Saint Pantaléon,
Et Saint Damien,
Vrai, ça ne coûte rien?

Si ça ne va pas mieux,
Ca ne va pas pire…

Soignez les corps,
Soignez les âmes!
Et si j’ai tort,
Je suis un âne!

Guérisseur de la peste,
Saint Charalampe,
Sur son char se campe.
Du Youplala céleste,
Tiré par douze hypocampes,
le voilà qui décampe,

Et s’envole prestement
Au firmament!

http://lepanoramiqueauvergnat.blogspot.fr/2016/06/les-youplalas-celestes.html

Le programme du festival

flyerAF-2016webLes artistes préparent la manifestation durant la semaine qui précède le Festival et seront présents  sur le parcours, pour dialoguer avec le public.

210 enfants de la Communauté de Communes de Paulhaguet se joignent aux artistes pour illustrer les thèmes de l’année. Avec les animateurs, ils conçoivent depuis janvier des arbres de papier et des jardins de rêves qui seront exposés sur le parcours.

Le groupe «Mémoire du village» de Chavaniac participe du festival sur le thème L’Arbre des Mémoires. Ce groupe s’est donné pour nom Adrienne & Eugénie, en mémoire de l’épouse de Lafayette, Adrienne de Noailles et de la dernière béate de Chavaniac, Eugénie Durif. L’exposition va présenter, Salle des Aînés, des images anciennes des paysages et des personnes entre Jax, Saint-Georges d’Aurac et Chavaniac, en continuité avec les œuvres de créations contemporaines.

Animations et spectacles
Tous les jours
Les poètes (Élisabeth Launay-Dolet, Nicole Barrière, …) vont participer de ces rencontres par des lectures à 14 h en contrepoint des conférences (Franck Watel, Jean Marc Ghitti) à 11 h.
Peinture-performance de Philippe Tallis, La Forêt nue.
Films sur la forêt (annexe Lafayette).

Vendredi 8 juillet
Les enfants seront à l’honneur et des ateliers seront organisés avec les artistes Ivan Magrin Chagnolleau, Eddy Saint Martin et Martine Guitton : ateliers pâte à papier, peintures sur tuiles et rencontres avec les arbres…
le Chant des plantes : venez entendre la sève monter dans les plantes du pépiniériste Jean Thoby à 15 h
Performances sonores et gestuelles à la tombée du jour, par Célio Paillard, Frédéric Mathevet, Ivan Magrin-Chagnolleau.frene-en-habit-de-tulipier-elisabeth-toupet-ivan-magrin-chagnolleau

Samedi 9 juillet
Une conférencière du Pays d’art et d’histoire commentera les œuvres en dialogue avec les artistes sur le parcours à partir de 14 h.
Performances sonores et gestuelles à la tombée du jour, par Célio Paillard, Frédéric Mathevet, Ivan Magrin-Chagnolleau, Chants : Verdée.

Dimanche 10 juillet
Un tableau collectif  inspiré des Botaniques célestes, sera réalisé sur la placette devant l’église dans l’après-midi, réunissant les artistes confirmés avec les amateurs.
Récits de L’Arbre qui cache la forêt avec le conteur THian à 14 h 30.
Performance dansée Les œufs de la Forêt avec la Compagnie Chantal Colombet, à 16 h, au Conservatoire botanique.