Les Arts foreztiers en langue berbère

Les-arts-forestiersDeux approximations (art de la verdure ou art forestier en dialecte kabyle des Babors) transcrites en tifinagh, le plus ancien alphabet berbère. Ces écritures nous ont été envoyées d’Algérie (Université de Sétif) pour honorer l’initiative des Arts ForeZtiers.

L'arbre du sommet du monde 1-2
Un des cèdres au sommet du Babor

Les Babors sont une région humide et boisée, située dans la partie orientale de l’Atlas algérien, dans la Petite Kabylie (Kabylie des Babors) à 70 kilomètres au nord de la ville de Sétif. Les Babors est le nom donné à deux massifs jumeaux : le Djebel Babor (2 004 mètres d’altitude) et le Tababort (1 969 mètres d’altitude).

Un parc national  de 1 700 hectares a été créé sur le Babor proprement dit. Il offre un biotope abritant de nombreuses espèces endémiques, car après la séparation Afrique-Europe, les espèces européennes se sont réfugiées dans les hauteurs des massifs maghrébins et ont évolué différemment. Les deux endémiques les plus célèbres du Babor sont le sapin de Numidie,  et, pour la faune, la Sittelle kabyle. Le parc abrite également des cèdres et des singes magot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *