Un être qui abrite toutes les genèses ?

L’abre-parapluie  protège de ses ramures ailées les récits de chacun.  Sa grande aile  verte traduit la lumière de la vie, tandis qu’il envoie par gouttes d’or, la bienveillance des étoiles aux humains qu’il berce.

Sylvie Dallet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.