Sculpter un imaginaire forestier en Estonie

 Pays du grand silence et des forêts de bord de mer,  l’Estonie, petit pays de la Baltique, encourage des sculptures naturelles et humaines.
Les paysages offrent des formes calmes, que les sculptures contrastent entre dragons, trolls et apparitions chamaniques.  La plupart des habitants de ce pays, par ailleurs  ultraconnecté, croient encore aux fées et autres créatures fantastiques.

Une réflexion au sujet de « Sculpter un imaginaire forestier en Estonie »

  1. Mais qui dit que croire aux fées est imaginaire ou mystérieux lorsqu’on est soi-même ange? Qui donc d’entre les humains ne lui arrive pas d’apparaître dans son propre imaginaire comme une idée alors qu’il se sent bien réel? L’abstraction poussée ne conduit-elle pas à l’idéalisation et celle-ci au platonisme? Oui chacun d’entre les humains doit être une créature fantastique et les Estoniens ont raison de donner liberté à leur imagination!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *