Toujours le même Mais différent,

Pourquoi l’arbre nous touche-t-il?
Parce que son bois inventa le feu,
Le papier et le carton.
Parce que son feu inventa le charbon,
Et son tronc, le cylindre;
Sa feuille, l’ombre et la lumière;
Sa ramure, ma cabane, la balançoire
Et l’escalade vers le ciel, le soleil!
Et quand,
Immobile,
Avec la forêt,
Jouant
A cache-cache,
Toujours le même
Mais différent,
Il nous apprend:
Présence, absence,
Murmure, silence.

2 réflexions sur « Toujours le même Mais différent, »

  1. Bonjour,
    en centrant le texte de ce poème, au lieu de l’aligner à gauche comme de coutume, on peut voir une forme d’arbre.
    J’ai oublié le nom de cette forme de poème figuratif, mais ça va me revenir!
    Félix

Répondre à admin Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.